Accueil > RTL > En octobre, je plante vivaces et arbustes

RTL


En octobre, je plante vivaces et arbustes


Thierry Denis nous parle d'octobre, on plante vivaces et arbustes

Pas de lien disponible pour écouter la chronique sur RTL

L’été, c’était hier. Aujourd’hui, c’est l’automne, avec sa jolie lumière et  ses  matins frais..  Est-ce que l’on peut enfin planter ?

Bien sûr. C’est le meilleur moment de l’année. Surtout les arbustes et les plantes vivaces rustiques. Tous rêvent d’être mis en terre, sans tarder. Pour trois bonnes raisons.

La première : il a plu. Il a enfin plu. Les bretons et  les normands ont eu la chance d’avoir de l’eau cet été. Mais près de la moitié de la France a connu une sécheresse terrible depuis juin. Une sécheresse historique. Les départements de l’Allier et de la Nièvre ont été grillés. Et la région parisienne n’a pas été épargnée. Heureusement, depuis une semaine, ce n’est plus qu’un mauvais souvenir. Finies les fleurs tostées. Les sols sont à nouveau arrosés. Les plantes revivent.

Donc les jardiniers plantent à tour de bras ! La deuxième bonne raison : il y a un autre truc sympa, au début octobre : la terre n’est pas brûlante, comme en été.

Ni glacée comme en hiver. Elle a juste la bonne température. Douce et sans agressivité. Presque « aldente ». De l’eau de pluie, un sol presque tiède et des nuits sans gelées : le rêve pour un jeune arbuste, ou une vivace, qui vient d’être planté. Ses racines vont cavaler, trop heureuses de coloniser leur nouveau terrain de jeu : la vraie terre de votre jardin. Avec des vers de terre, quelle gourmandise !

la troisième bonne raison pour planter sans tarder arbustes et vivaces :

 

Au début octobre,  les pépinières regorgent de merveilles Toutes leurs nouveautées arrivent à maturité. Vous avez bien plus de choix qu’au printemps. Et de la meilleure qualité car les plantes sont encore fraiches et en bonne santé.

Des plantes  top, un sol à la bonne température et de l’eau de pluie, c’est bien, mais il faut quand même que le jardinier apporte autre chose !

Pas d’engrais en cette saison, c’est inutile et même malsain. La reprise doit se faire dans la douceur, sans forcer. En revanche, un peu d’huile de coude est la bienvenue !

Pour bécher, pardi ! Une racine a besoin, c’est évident, de terre et d’eau. Mais aussi d’air, comme vous et moi. Dans un sol compact, qui a été cuit comme une brique cet été, elle n’arrive pas à respirer. Donc, on y va, à la bêche. Pour tout remuer. Pour aérer. Pas profond, c’est inutile et fatiguant. Mais large.  Au moins 50 cm de diamètre autour d’une vivace. Et plus d’un mètre autour d’un arbuste.

Un dernier conseil : si vous avez planté votre arbuste dans un coin de pelouse, bêchée ou pas, l’herbe va repousser au printemps autour du tronc. Et ça, c’est dangeureux pour l’arbuste qui déteste la concurrence de l’herbe.

La solution : on met des cartons, sur le sol, autour du tronc de l’arbuste. C’est pas joli-joli mais ça étouffe les repousses d’herbe. Et les vers de terre adorent ronger le carton !

La pluie, l’huile de coude et un bout de carton, les trois secrets d’une plantation réussi d’un arbuste en octobre !




Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique