le Jardin du Morvan de Thierry Denis - Plantes vivaces rustiques
03.86.30.47.20
En hiver, téléphonez avant de venir,
nous ne sommes pas toujours à l'entrée de la pépinière ...


Accueil > RTL > La rentrée des jardiniers

RTL


La rentrée des jardiniers


La rentrée des jardiniers

Thierry Denis nous parle de la rentrée des jardiniers

Lien pour écouter la chronique sur RTL


Pour les jardiniers aussi, c’est la rentrée.
Une rentrée joyeuse ! 9 fois sur 10, septembre est un second printemps. Un mois de rêve pour les plantations de vivaces, d’arbustes et de bulbes. Un mois où on bourre son jardin de tulipes. Où on truffe de crocus la jardinière de son balcon. La terre est encore chaude, ça favorise l’enracinement
La terre est chaude mais les nuits déjà fraiches, Certes mais c’est aussi un avantage car la fraicheur nocturne fait respirer les feuilles. Mieux, la rosée vivifiante du matin est une prime santé pour nos fleurs. Après la torpeur caniculaire d’août, nos plantes n’attentent qu’une seule chose : revivre. Nos rosiers remontants sont sur leur starting-block, près à refleurir.
Faute de pluie douce, les jardiniers peuvent arroser .
 Partout où il fait sec, bien sûr.  Et sans tarder s’ils veulent que septembre soit une fête. Mais, attention, encore faut-il qu’ils en aient le droit. Car il y a encore des zones rouges où les réserves d’eau sont si basses qu’il est toujours interdit d’arroser. Surtout dans le tiers central de la France, de la Vendée à la Côte d’Or, en passant par L’Eure et Loire et l’Indre.
Tout comme dans mon sud-Morvan, interdiction d’arroser depuis une semaine. Les vaches n’ont plus un brin d’herbe à manger dans les prés. Alors qu’à 30 kms, dans l’Allier, l’eau ne manque pas.  Comme quoi, le jardinage c’est aussi une affaire de chance.
Ce qu’il faut arroser en priorité .
 Oublions la pelouse même si elle a un look paillasson. Franchement, cela n’a pas d’importance. Une pelouse sèche se retape de toute façon avec les pluies d’hiver, inutile de gaspiller de l’eau pour elle.
Donc, on arrose avant tout les fleurs et les arbustes qui piquent du nez. Et surtout les nouvelles plantations car, j’insiste, les vivaces et arbustes reprennent si bien en septembre qu’il serait bête d’attendre novembre pour en planter.
Evitez un arrosage bref et brutal mouille à peine la poussière et l’eau s’évapore au soleil. Résultat : rien pour les racines, tout pour la facture d’eau. Arrosons plutôt longtemps et doucement, pour mouiller en profondeur. Et tant mieux s’il pleut après, l’arrosage aura attendri le sol qui absorbera ensuite toute l’eau de pluie, sans raviner.
Côté potager, on peut encore planter.
Pas besoin de semer : les jardineries proposent de jeunes plants de salades et de choux bons à repiquer.  Ce n’est pas cher et la reprise est assurée, même en bac sur un balcon.
Quand j’aurai à nouveau le droit d’arroser, je planterai une barquette de mâche et une de batavia. En attendant, je fais des orgies de tomates… Comme tous les  jardiniers, j’en ai des superbes cette année. Je vous en ai apportées, de toutes petites tomates jaune d’or.




Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique