le Jardin du Morvan de Thierry Denis - Plantes vivaces rustiques
03.86.30.47.20
En hiver, téléphonez avant de venir,
nous ne sommes pas toujours à l'entrée de la pépinière ...


Accueil > RTL > Le cotonéaster

RTL


Le cotonéaster


Le cotonéaster

Thierry Denis nous parle du cotonéaster : resto du cœur des oiseaux

Lien pour écouter la chronique sur RTL

Même en ce début janvier frisquet... pour ne pas dire  glacé nous avons de bonnes surprises dans notre jardin !
Un jardinier a plein de petits bonheurs toute l’année. Même en hiver. En janvier, je suis émerveillé par les plus beaux des cotonéasters.
C’est un nom un peu bizarre. Pas trop glamour.  Pourtant ce sont des  arbustes charmants, qui appartiennent à la jolie famille des pommiers et des rosiers ! 
Donc des arbustes à fleurs et à fruits
Ils fleurissent au printemps. Des petites fleurs simples, blanches rosées mais innombrables. Souvent parfumées. Plantez sur votre balcon un cotonéaster horizontalis. C’est le meilleur pour les pots et les bacs et il sent délicieusement bon. A chaque fois que vous ouvrirez votre fenêtre en mai et juin, vous aurez l’impression d’avoir le nez dans un pot de miel ! Le cotonéaster horizontalis a 4 étoiles au guide Michelin des abeilles...
Dès la fin de l’été. Des petits fruits par centaines, à peine plus gros que du poivre, rouge pimpant. Ils restent très longtemps sur les rameaux, jusqu’en hiver. En janvier, les oiseaux affamés sont bien content de les trouver.  Une vraie assurance-survie quand il n’y a plus chose de bon à manger au jardin. Une nourriture saine pour les oiseaux  même si elle est congelée.
Les cotonéasters ne sont pas trop compliqués à cultiver. Peu importe le sol, le froid, la sécheresse... Pour peu qu’il y ait quelques heures de soleil dans la journée, ils sont heureux. Le jardinage pour les nuls commencent avec les cotonéasters. L’extrême beauté à la portée des débutants.
Pour les jardins j’ai un faible pour le cotoneaster lacteus qui garde son feuillage en hiver. Le cotoneaster lacteus est un bel arbuste de 3 m de haut, couvert de grosses baies rouge scintillant en septembre, en octobre, en novembre, en décembre et encore en janvier ! Parfois, il joue même les prolongations jusqu’à la fin février... Un émerveillement pour les jardiniers et un super resto du cœur pour les oiseaux. Sur la photo nous pouvons voir un rameau, couvert de baies
Je l’ai trouvé dans le très beau jardin de l’Ecole du Breuil qui forme, entre autres, les futurs jardiniers de la ville de Paris. Des cours pratiques et théoriques y sont proposés, tant pour les jeunes que pour les adultes. L’Ecole du Breuil est près du bois de Vincennes, son adresse est tout un programme : route de la ferme... dans le 12ème arrondissement, à Paris. 
Nous sommes  à la périphérie de la capitale, c’est pourtant déjà la campagne et la nature y règne, dans un jardin magnifique dont la visite est gratuite, 365 jours par an.
Vous pouvez trouver les cotonéasters facilement dans les jardineries  à un prix vraiment raisonnable, souvent moins d’une vingtaine d’euros. La croissance est rapide.





Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique