Accueil > RTL > Le jasmin d'hiver

RTL


Le jasmin d'hiver


Le jasmin d'hiver

Thierry Denis nous parle du Jasmin d'hiver

Lien pour écouter la chronique sur RTL

Je vous ai apporté un bouquet de fleurs en étoiles, jaune clair. Des fleurs cueillies dans mon jardin. 

Des fleurettes, pleines de lumière. Adorables en hiver au jardin, comme en bac sur un bacon.  Ce bouquet, je l’ai pris sur une plante increvable, qui pousse chez moi, depuis mon enfance.

Elle mesure 3 mètres de haut. Mais on peut tailler plus court.

Elle s’appelle Jasmin nudiflore. Le jasmin d’hiver, jaune vif. Une plante sans prétention. Bien connue de nos auditeurs. Il y en a dans tous les quartiers, tous les villages. Ce jasmin aux étoiles d’or est heureux du Nord au Midi.

Je le cultive palissé sur le mur de ma maison. Comme une glycine.  Maintenu avec quatre rangs de fil de fer. Dans les jardins chics, on le fait  pousser sur un treillage en bois blanc. Mais bon, le fil de fer ce n’est pas si mal.

Et  moins cher ! Bien sûr ! L’avantage, aussi, du jasmin nudiflore, c’est qu’il ne s’accroche pas au mur. Quand il arrive au dernier fil, il s’arrête.

Donc pas de risque d’abimer le crépi et la gouttière ! Il fleurit longtemps. Mais quand même, la vie est injuste. Tous les jardiniers sont pas logés à la même enseigne !  Vous êtes jardinier breton, face à l’atlantique, jardinier du midi,  jardinier de Dunkerque, au bord de la Manche, votre jasmin d’hiver, fleurit... non-stop de novembre jusqu’à avril. Tous les jours. Sans arrêt. Novembre, décembre, janvier, février, mars,  avril ! Record !

Impressionnant ! Mais chez-moi, dans le Morvan je suis loin des mers, dans un climat plutôt frisquet. Alors, j’ai une floraison en pointillé. Génial dès novembre. Mais quand la neige arrive, ou quand il gèle à pierre fendre, mon jasmin nudiflore fait la grève. Je le comprends. Je ferais pareil.

Je ne lui en veux pas, il est quand même sympa.  Au moindre rayon de soleil, en décembre, en janvier ou en février, il se réveille et donne à nouveau des  fleurs... Jusqu’au retour du nouveau coup de froid. Etc. Donc une chouette floraison d’hiver, mais en pointillée dans les régions froides, le Morvan, le Cantal, le Jura.  Pas non-stop comme en Bretagne.

Il n’est même pas cultivé au soleil. Chez moi il est plein nord.  En fait, soleil ou pas, il fleurit pareil. Je ne l’arrose pas, l’eau du ciel lui suffit. Jamais d’engrais. Pas de parasite, pas de maladie ! Mon jasmin d’hiver a... bon caractère. Un bon copain.

Ses feuilles, en été, sont de petites feuilles très dures, plaquées contre les tiges. Comme des écailles. Pêchues. En hiver, elles disparaissent mais ce n’est pas un souci. Car les tiges sont si vertes, si fraiches qu’on les croit encore couvertes de feuilles ! 

C’est aussi un abri possible pour les oiseaux. Ils  adorent se planquer dessous, leurs nids à l’abri du vent. Pour la biodiversité, c’est important d’offrir des refuges dans nos jardins... 

Pas de jardins vivants sans cachettes pour les oiseaux et les enfants ! Le nom de votre jasmin rustique et écologique.  Le jasmin nudiflore, celui qui fleurit en hiver.




Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique