Accueil > RTL > Les arbres qui craquent sous la neige

RTL


Les arbres qui craquent sous la neige


Les arbres qui craquent sous la neige

Thierry Denis nous parle des arbres qui craquent sous la neige

Lien pour écouter la chronique sur RTL

La météo de cette semaine de la Toussaint n’a pas été tendre avec les jardiniers... Pluies diluviennes dans le sud et, pire, tempête de neige chez nous dans le Morvan ! 
La neige si tôt, c’est exceptionnel. Elle est tombée d’un coup chez moi. Mais aussi dans Massif Central, les monts du Lyonnais, la Bourgogne et la Champagne Ardenne. J’ai eu 20cm de neige.  Elle a fondu depuis et il fait doux à nouveau.
En une semaine nous avons eu les quatre saisons. La chaleur d’été, la brume d’automne, la neige d’hiver et maintenant le retour de la douceur printanière. Il y a de quoi troubler un jardinier.
En soi, la neige, c’est plutôt bien pour les jardins, elle protège les bourgeons, car c’est un bon isolant. Elle arrose doucement le sol quand elle fond. Elle contient de l’azote qui nourrit les plantes. Ne dit-on pas « neige de février vaut jus de fumier » ?
Mais, mais, mais ... Cette fois, la neige est tombée alors que les arbres étaient encore couverts de feuilles. Et là, c’est la catastrophe.
Parce que la neige est restée collée sur le feuillage. Les branches ont donc supporté un poids énorme. Dantesque. C’était trop lourd, trop brutal. Dans les jardins, dans les forêts, j’ai entendu les arbres gémir la nuit. Et craquer, au petit matin. Des arbres ont cédé sous le poids de la neige !
Le bruit des chênes qu’on abat. J’ai un pommier et deux poiriers par terre. Mes châtaigniers centenaires ont eu de grosses branches brisées. Les plaies sont laides. Il ne faut pas les laisser en l’état. Je vais faire une coupe propre à la scie pour que la pourriture ne s’y installe pas.
Il est même prudent de badigeonner un enduit sur la plaie. Le goudron de Norvège est parfait pour cela. Ce goudron de Norvège se trouve dans toutes les jardineries. C’est un bon protecteur et un désinfectant.
On le met au pinceau ou avec une spatule. C’est un peu poisseux mais cela sent bon le pin.
J’ai eu d’autres végétaux abimés. Bien des tiges de plantes vivaces ont été écrabouillées. Comme les asters, les lupins, les marguerites. Mais ce n’est pas grave car ces fleurs avaient terminé leur cycle. La partie la plus importante, les racines et les bourgeons souterrains, ne risque rien.  Ces fleurs seront superbes l’an prochain.
Je vais couper ce qui a été écrasé sur le sol, ce sera plus propre. De toute façon, j’allais tailler ces vivaces avant l’hiver. Attention, quand on taille ces tiges de fleurs gelées ou brisées, on ne les brule pas et on ne les jette pas. Car elles sont bien utiles comme paillis au pied des arbustes.
Je résume, on badigeonne les plaies des arbres blessés avec du goudron de Norvège et on coupe les tiges des vivaces écrasées par la neige. Et tout sera à nouveau beau au printemps.




Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique