Accueil > RTL > Mille et une orchidées

RTL


Mille et une orchidées


mille et une orchidées

Thierry Denis nous parle de l'expo 'Mille et une orchidées'

Lien pour écouter la chronique sur RTL

Cet après-midi, je pars à la découverte des orchidées !
J’en frétille d’avance. Je vais à l’exposition «mille et une orchidées», dans les serres du Jardin des Plantes de Paris.
J’y vais chaque hiver. C’est jusqu’au 14 mars, tous les jours sauf le mardi.
Elles sont étonnantes, ces serres du Jardin des Plantes !
Une forêt tropicale dans la capitale ! On se glisse entre les bananiers, les ficus en arbres, les fougères arborescentes, on se faufile sous des lianes, au pied d’une cascade géante. Je m’y sens comme Mowgli dans la jungle !
L’endroit rêvé pour mettre en valeur les orchidées tropicales !
Ces fleurs installées pour cette expo donnent l’impression d’avoir toujours été là dans leur milieu naturelle.  Elles ne sont pas emprisonnées comme dans une jardinerie.
Nous y découvrons des variétés peu courantes, des raretés ! Depuis le 19ème siècle, les botanistes français sont fan des orchidées. Nous avons les plus belles collections  du monde. Celles des serres d’Auteuil, celles de l’Arboretum de Chèvreloup, celles aussi du Sénat. Leurs fleurs les plus envoutantes sont exposées à « Mille et une orchidée ».
Pour moi, ce sera comme une gigantesque vitrine de pâtisserie, à l’heure du gouter... je vais baver devant l’orchidée Pinocchio,  l’orchidée vanille...  Et la plus sexy de toutes : orchidée catleya. Pour Marcel Proust c’était le symbole de... l’amour.
Parmi ces merveilles, il y en a que l’on peut cultiver chez soi.
Des orchidées rares qui supportent le chauffage central, ça existe. Et c’est la seconde bonne raison pour visiter « mille et une orchidées » car les meilleures pépinières sont là, avec leurs plantes dans une tente qui a été montée le long des serres.
Je vais leur acheter une orchidée dont je rêve depuis longtemps. Une orchidée d’une rare pureté, parfumée, blanc à peine rosé, avec une petite languette rose soutenu... Mille fois plus naturelle que les orchidées OGM que l’on voit dans les jardineries et qui sont produites à la chaine en Hollande. Ma petite orchidée, elle, c’est une sauvage, originaire des montagnes du Vietnam.
Elle s’appelle, accrochez-vous, le nom des orchidées, c’est tout en latin. Paphiopedilum delenatii (délénati), Paphiopedilum délénatii (dénélati)
Je vais la trouver sur le stand de la pépinière Vacherot Lecoufle.
D’authentiques producteurs d’orchidées, respectueux de la nature, de père en fille depuis 1889.  Onze cent quatre-vingt-deux espèces sont cultivées dans leurs serres de Boissy Saint Léger, dans le val de Marne.
Ceux qui ne pourront pas visiter l’expo « mille et une orchidée » pourront se consoler en allant chez Vacherot-Lecoufle, à Boissy Saint Léger ou plus simplement, en se promenant sur leur site internet : lorchidee.fr
Sur lorchidée.fr on admire, bien sûr, la photo de ce fameux Paphiopedilum du Vietnam.
« Mille et une orchidée », c’est au Jardin des Plantes, à paris, jusqu’au 14 mars. Tous les jours sauf le mardi.



Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique