le Jardin du Morvan de Thierry Denis - Plantes vivaces rustiques
03.86.30.47.20
En hiver, téléphonez avant de venir,
nous ne sommes pas toujours à l'entrée de la pépinière ...


Accueil > RTL > Bagatelle

RTL


Bagatelle


Bagatelle

Thierry Denis nous parle de Bagatelle

Lien pour écouter la chronique sur RTL

Nous pouvons trouver de quoi faire un bouquet de roses en décembre !
Elles ont été cueillies dans un des plus beaux jardins publics de France, Bagatelle. Un jardin charmant autour d’un château ravissant.
Il est situé à la périphérie ouest. Stéphane, prenez le bus 43 qui passe au pied des studios d’RTL. En un quart d’heure vous y êtes. Les jardiniers de la région parisienne et même les provinciaux comme moi, y trouvent leur bonheur.
Les rosiers fleurissent à Bagatelle jusqu’en décembre. Les meilleures roses « remontantes », nous font ce cadeau d’arrière-saison. Elles nous donnent des fleurs jusqu’à Noël.
Bagatelle c’est des  boqueteaux, un étang, une cascade, des prés où les paons font la roue, une roseraie magnifique, des jardins romantiques. Je m’y promène en rêvant, comme si j’accompagnais Jean Jacques Rousseau.
Il y a 24ha. 240.000 m2. C’est immense. Je m’y suis même... perdu.  J’aimerais que nos auditeurs s’y perdent aussi. Quel plaisir d’y surprendre la dernière ronde des roses juste avant Noël. Plaisir que l’on a aussi au Parc de la tête d’Or à Lyon ou dans la roseraie de Chalon sur Saône. Nos roseraies publiques sont magnifiques.
Le bouquet est à l’image de la diversité de bagatelle. 10.000 rosiers en liberté. Des anciens, des classiques, des modernes.
Mon rosier préféré est à côté des rouges joufflus et des oranges flamboyants, j’ai un faible devant cette simple rose blanche, aux pétales froufroutants...
Son nom ‘Jacqueline Humery’. Humery avec un H, du nom d’une grande dame amoureuse des roses. Un petit rosier d’à peine un mètre de haut qui pousse aussi bien en terre qu’en pot sur un balcon et fleurit de la Pentecôte à Noël.
‘Jacqueline Humery’ a un parfum délicieux.
Cette rose est à l’image de Bagatelle, raffinée mais sans esbroufe. Ce jardin est un écrin. Et son château est son bijou.
Il est tout l’opposé de Versailles. Rien de trop. Pas de prouesse guerrière, par de galerie glacée. On appelait cela jadis une « Folie ». Ses boiseries peintes sont parsemées de guirlandes de roses. Une des plus belle maison-jardin de Paris.
On peut la visiter mais hélas, pour dire les choses crument, là je vais être moins poétique, le toit du petit château de  Bagatelle est une passoire. L’eau s’infiltre partout et les roses peintes sur les  boiseries du salon de musique sont imbibées... Chef-d’œuvre en péril, comme le dit notre ami Stéphane Bern, qui a signé sur internet une pétition pour sauver Bagatelle, ou au moins lui mettre un parapluie.
Il est temps que la Ville de Paris colmate les fuites du plafond ! Sur internet, il suffit de taper «bagatelle pétition» pour participer à cette action citoyenne ou suivez ce lien :



Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique