Accueil > RTL > Le fenouil

RTL


Le fenouil


Thierry Denis nous parle du fenouil

Pas de lien disponible pour écouter la chronique sur RTL

 

Je vais vous raconter l’histoire du fenouil, cette plante aromatique vénérée depuis l’antiquité.

Cousin du persil, le fenouil est une plante vivace méditéranéenne. Au fil des siècles elle a conquis les jardiniers du monde entier, de la Chine ancienne à l’Egypte des Phararons. Les romains en tressaient des couronnes pour récompenser les meilleurs gladiateurs.

Belle réussite pour une plante sauvage. Pourquoi ce succès ?

Sa beauté, d’abord. Au printemps, le feuillage est d’une rare finesse. Un plumage végétal, ourlée de rosée. En été, la touffe monte jusqu’à 2 mètres de haut, parsemée de fleurs en ombelles jaune souffré.

Le fenouil fait aussi le bonheur des gourmets !

C’est délicieux. Un parfum d’anis. Tout est comestible. Ses feuilles vaporeuses, ses graines croquantes et même ses fleurs dont les italiens recueillent le pollen. Outre le fenouil classique, il y a le fenouil doux de Florence. Dont les grosses tiges enflées se cuisinent comme un légume. Tous les fenouils sont bons pour la santé

De vrais plantes médicinales ?

Idéales pour la digestion et bien d’autres choses. En latin on dit « Semen Foeniculii pellit speracula culi ».  Je ne le traduis pas car c’est un peu coquin, une histoire de fesses. Le fenouil est aussi top pour les mamans qui allaitent et facilite l’endormissement des nourissons. Il fait partie des neufs herbes de charme des anciens anglo-saxons, ces herbes qui guérissent les  empoisonements...

 

Un condensé de qualités !

Mieux encore.  Dans la grèce antique, les guerriers d’Athène en buvaient en infusion, pour se donner du courage avant de partir au  combat. le nom grec du fenouil c’est... marathon ! comme la course d’endurance.

Cette course à pied de 42 km qui commémore l’exploit du messager grec Philippidès, qui  a couru de toutes ses forces pour annoncer à Athène la victoire des grecs sur les perses, 490 ans avant Jésus Christ. Le champ de bataille s’appellait Marathon. Car c’était un champ de fenouil. Si favorable au courage des grecs.

On peut le planter en mai c’est l’idéal.

Achetez un jeune plant en pot. Le prix est plus que raisonnable, quelques euros. Ce jeune fenouil sera couvert de fleurs cet été. Et donnera une ribambelle de graines.

Ces graines que l’on met dans la cuisine.

Ne les croquez pas toutes, laissez-en une partie tomber  sur le sol. Elles germeront sur place, l’année d’après. La touffe prendra ainsi de l’épaisseur. A savoir, le fenouil pousse très bien dans le gravier, une bonne idée pour égayer une cour gravillonnée.

Un dernier conseil.

Quitte à planter un fenouil, plantons la variété à feuille bronze brillant. Superbe. Ses fleurs ont des reflets souffrés, étonnants.




Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique