le Jardin du Morvan de Thierry Denis - Plantes vivaces rustiques
03.86.30.47.20
En hiver, téléphonez avant de venir,
nous ne sommes pas toujours à l'entrée de la pépinière ...


Accueil > RTL > Neige en janvier

RTL


Neige en janvier


Neige en janvier

Thierry Denis nous parle de cette neige de janvier :

Lien pour écouter la chronique sur RTL

La neige collante n’est pas toujours facile à vivre. Je le sais. Mais, pour la nature c’est une bonne nouvelle.

Elle ne fait pas de dégâts sur les plantes. Je suis content de cette chute des températures. Il faut bien qu’il gèle un jour. Autant que cela soit en janvier et pas au dernier moment, à la fin février.  

Dans nos jardins, nous avons des plantes qui se moquent du froid. Le froid arrive progressivement et pas trop tard. Nos rosiers, nos lilas, nos pensées ne craignent pas le gel. Mais, attention, attention, à condition qu’ils ne soient pas pris... par surprise, au dernier moment.  

Les plantes rustiques supportent l’hiver pourvu qu’il arrive dès décembre-janvier, quand elles dorment. Pas à la fin février, alors qu’elles sont prêtes à démarrer. Donc il était temps, oui, qu’il fasse froid. La nature a donné le signal qu’il fallait endurer le gel.

C’est à dire en décembre, les jours raccourcissent. Quand la nuit tombe à 5 h, c’est la fin de la récréation.

Et les coups de froids vifs du matin. Quelques degrés proches du zéro en Bretagne ou dans le Languedoc, une vraie gelée dans l’intérieur des terres. Cette claque glacée est un message clair pour les plantes. Je dois m’engourdir, pour résister à  l’hiver.

C’est bien un temps de saison. Qui calme le jeu. Qui évite que les plantes se sentent comme au printemps. Cette semaine, elles ont pris conscience que, durée du jour qui augmente ou pas en cette fin janvier, c’est quand même toujours l’hiver.

Pour se protéger les plantes utilisent toutes les ressources de la biologie. La plupart évacue une partie de l’eau qui est dans leurs cellules. Des cellules dans lesquelles les sels minéraux restent emprisonnés.

Donc moins d’eau, plus de sel, moins de risque de gel ! C’est comme dans le radiateur de votre voiture.

Les plantes ont d’autres astuces pour se protéger, le sucre par exemple. Du sucre stocké par les plantes en hiver. Plus vous avez de sucre dans vos tissus, moins vous gelez. C’est avec de la confiture de fraises que les grognards de Napoléon ont sauvé leurs pieds de la congélation pendant la retraite de Russie.

D’autres plantes encore plus fort, produisent même des bactéries anti-gel !  Chez les plantes, en hiver c’est le concours Lépine de « le froid, même pas peur »...




Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique