Accueil > RTL > La salvia elegans ou sauge ananas

RTL


La salvia elegans ou sauge ananas


Salvia elegans ou sauge ananas

Thierry Denis nous parle de la salvia elegans ou sauge ananas

Lien pour écouter la chronique sur RTL

Une plante vivace qui fleurit maintenant, aux grands épis rouge vibrant, presque vermillon. En novembre, nos jardins sont plutôt ambiance feuilles mortes et fleurs fanées. Le grand engourdissement. Mais, heureusement, des vivaces courageuses, font de la résistance. Et jouent les prolongations avec leurs fleurs joyeuses. Cette plante est la Salvia elegans, la sauge élégante. Un nom mérité. Ses épis rouges scintillent dans nos jardins en automne, parfois jusqu’à Noël. Les jardiniers l’appellent aussi sauge... ananas 

Sauge ananas parce qu’en été, son feuillage embaume l’ananas. En novembre, le parfum est discret mais toujours agréable.
Ces feuilles sont aussi goûtues crues que cuites. Bonnes dans l’assiette mais aussi pour la santé car elles ont une vertu apaisante. Parfaites quand les infos sérieuses d’RTL vous flanquent le bourdon : ma sauge vous fera voir la vie en ananas. Ses fleurs rouge vif sont aussi jolies dans nos salades !

Elle est facile à cultiver, et pousse hyper vite. La sauge ananas fait près d’un mètre de diamètre, en deux ans, avec plus de 500 épis rouges. Il faut l’arroser comme un Dahlia. C’est un peu soiffard, le Dahlia. Et comme pour le Dahlia aussi, le soleil est le bienvenu. Surtout le matin. A savoir, si elle est trop grande pour votre balcon ou votre petit jardin, vous la raccourcirez au sécateur au début de l’été. Elle ne vous en tiendra pas rigueur et fleurira autant.

Il y a juste un petit défaut. La sauge ananas est une fleur sauvage mexicaine. Or, les mexicaines sont aussi ravissantes que... frileuses ! Jusqu’à moins 7° en hiver, ça va. Mais s’il fait plus froid, elle s’enrhume. Sauf si on la protège, comme je le fais chez moi, dans le Morvan.

Donc à recommander plutôt pour les climats de bord de mer . De Dunkerque à Brest et de Brest à Biarritz. Voir à l’intérieur des terres dans tout l’ouest de la France. Et même à Paris où j’en connais une, près de la Gare d’Austerlitz, dans le Jardin des Plantes. Elle est couverte de fleurs aujourd’hui.

La sauge ananas se bouture aussi facilement que la  menthe, dans un verre d’eau. Dans les régions froides, les jardiniers prudents gardent des boutures au chaud dans la maison. Ces boutures servent de roue de secours si l’hiver est trop rude. On les plante une fois passé le froid. Elles donnent des sauges splendides dans l’année.

Des fleurs jusqu’en hiver. Des feuilles bonnes à croquer... Cette sauge ananas fera le bonheur des jardiniers  gourmets

Vous pouvez en commander ici




Site conçu et géré avec la solution PowerBoutique